M2M ET IOT : DE NOUVEAUX MOYENS POUR FAIRE COMMUNIQUER LES OBJETS ET LES RENDRE « INTELLIGENTS ».

Le Machine To Machine est l’association des Technologies de l’Information et de la Communication à l’utilisation d’objets rendus intelligents et communicants. Il est un réseau de télécommunication point à point utilisant un module cellulaire ou WiFi intégré pour connecter des machines ou des objets à un réseau. Il permet ainsi un échange avec des objets ou capteurs. Il facilite les communications de données entre groupes de machines avec une application centralisée, en occurrence un serveur de gestion de ces objets. Cet échange peut se faire de l’équipement vers le serveur central ou du serveur central vers l’équipement et généralement par des protocoles propriétaires.

L’Internet des Objets ou Internet of Things en anglais est l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Elle est une technique d’identification des objets, connectés les uns aux autres, basée sur IP. Il permet de connecter des objets aux usages variés, dans des domaines diversifiés, entre eux. L’IOT concourt à la démultiplication des possibilités et à l’émergence de nouvelles techniques. Il représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le monde digital. Le but est de récupérer, traiter, analyser les informations, les données et les stocker. Il contribue à l’accroissement exponentiel du volume de données traitées.

Certains décrivent le M2M comme sous-ensemble de l’IOT.

L’IT AU CŒUR DES SERVICES POUR UNE MEILLEURE OFFRE CLIENT

Le monde de la technologie est quotidiennement générateur d’innovations, innovations aussi progressistes les unes que les autres.

En la matière, les grandes sociétés du domaine ne manquent pas d’imagination. Animés d’un souci permanent de perfectionnement, et de fournir des services de qualité à leurs clients, les opérateurs Télécom sont innovants en terme de services, d’offres.

Les technologies M2M et IOT s’inscrivent dans cette nouvelle dynamique d’innovation technologique. Dans l’écosystème de ces opérateurs, LORA, SYGFOX et QOWISIO s’inscrivent comme de véritables leaders de l’intégration de ces techniques dans le milieu des technologies de communication. Ces acteurs offrent des services adaptés à l’IOT :

  • Longue portée
  • Moins couteux (car plus longue portée donc moins d’antennes)
  • Moins énergivore (presque 10 ans de capacité en fonction de l’usage)

L’alliance entre LORA et QOWISIO marque un tournant décisif de la volonté de ses structures de dominer le marché des innovations technologiques grâce à l’utilisation de ces deux technologies. Ces alliances que forment LORA et SYGFOX réunissent des opérateurs « plus classiques » tels qu’Orange, Bouygues Telecom, KPN, Swisscom, Proximus et Engie.

Leur fonctionnement est essentiellement basé sur la communication à bas débit. Dans cet univers en constante évolution, SYGFOX, structure française spécialisée dans les réseaux sans fil à bas coûts, propose une offre de service complète avec une présence couvrant déjà largement le territoire français. LORA, quant à elle, est un réseau radio longue portée à basse consommation. Elle permet la création d’un vaste réseau destiné aux objets connectés en réduisant la consommation électrique des appareils s’y connectant. Elle est conçue de façon à consommer le moins d’énergie possible.

Toutes ont pour but principal de dynamiser la qualité des services offerts. L’intégration de ces innovations aux systèmes d’informations des entreprises contribuera sans aucun doute à améliorer la qualité du service offert. Ces technologies ont essentiellement pour but d’optimiser le potentiel de croissance des entreprises en offrant des possibilités qui décuplent les services offerts à leurs clients pour répondre au mieux aux besoins de nouveautés et à leur niveau d’exigence croissant.

Internet_of_things_signed_by_the_author

AVANTAGES DE CES TECHNOLOGIES DANS L’OFFRE DES ENTREPRISES

Ces technologies offrent des capacités de communication plus riches, une autonomie énergétique (près de 10 ans) et une capacité de stockage d’informations plus importante et sans nécessairement une intervention humaine. L’administration de grands réseaux d’objets, et leur sécurisation sont aussi des possibilités faisant partie du panel de moyens qu’elles proposent.

Il permet notamment d’établir des diagnostics, de prévenir en temps réel ses utilisateurs pour des usages industriels, mais aussi médicaux. L’utilité de « machine To machine » est manifestement utile à des domaines variés.

S’exerçant dans des domaines variés tels que la monétique, la construction automobile, la télésurveillance ou la santé, il se distingue comme offrant de nouvelles possibilités. Par exemple, avec l’« Internet of things », les entreprises peuvent améliorer la gestion de leur chaine logistique.

Elles peuvent également développer de nouvelles gammes de services ciblés et personnalisés. Grâce à cette connaissance des consommateurs, les marques peuvent redéfinir le service client pendant l’achat et favoriser la fidélisation à chaque étape. Ainsi, le consommateur se voit offrir une expérience cohérente, plus adaptée à ses besoins. Par exemple dans un magasin, un client qui reste un certain temps devant un produit sera identifié comme ayant besoin d’assistance. Il se charge d’anticiper sur le besoin du client et envoye une notification à un conseiller clientèle, qui dans les secondes suivantes se chargera d’assister le client en question afin que ce dernier fasse un choix satisfaisant son besoin.

D’autres exemples d’applications pourraient être cités :

  • Dans la santé : la surveillance des bébés, le suivi et l’optimisation de la prise de médicaments, la surveillance des personnes âgées dans leur cadre de vie (par la mise en place de plusieurs capteurs qui apprend le comportement normal afin de déclencher des alertes)
  • Dans l’industrie : optimiser la maintenance des machines en plaçant des capteurs au cœur de celles-ci, maintenir la qualité et la cohérence tout au long du process de fabrication
  • Dans le bâtiment : vérifier la qualité et l’intégrité de fondations
  • Dans la sécurité : vérifier les équipements incendies (baisse de pression, déplacement)

L’étendue des applications de ces innovations s’élargissant continuellement, les entreprises peuvent l’appliquer sur l’ensemble de leur chaine de valeur. Elles peuvent exploiter ces nouvelles technologies et les données générées afin de saisir pleinement les opportunités qu’elles apportent. Par cette technique, l’objet deviendra un acteur autonome de l’Internet, capable de percevoir, d’analyser et d’agir de lui-même selon les contextes et le processus dans lequel il sera engagé. La réalité de l’efficacité de ces technologies est épatante, n’hésitez donc plus à y recourir pour vous et vos clients.

Comme nous le pensons chez vITamines-IT, le système d’information doit participer ou même devenir un centre de profit.